AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

 :: Administration :: Journal du mage :: Fiches Techniques Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tactiques d'une chasseresse.

avatar
Messages : 7
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 25
Dim 6 Mar - 12:25
Introduction à la magie:

La magie perdue du Pourfendeur de Dragons (ici de Poison) se spécialise dans la lutte rapprochée. Mais elle est si polyvalente et redoutable, qu'il faut bien en dresser une liste détaillée de ses propriétés :

_ En premier lieu, cet art ancien octroie quelques subtiles facultés à son utilisateur. Ses sens sont accrus drastiquement, dont l'ouïe, l'odorat et la vue. Ce qui en fait un espion de génie, un fin limier et une véritable sentinelle. De plus, cette magie dote le mage d'une immunité absolue à l'élément qu'il manie, tel un vrai dragon.

_ Ensuite vient cette particularité de magie de corps-à-corps avant tout. En effet, le mage est contraint à l'instar des autres de ne pas maintenir la distance. Fort heureusement son éventail de techniques lui offre bien des solutions dans ce genre de situations. Du reste, s'il est déjà doué pour la castagne à mains nues, il a tout loisir d'envelopper son corps de magie afin de renforcer sa puissance de frappe. D'ailleurs, la moindre de ses attaques magiques empoisonne. Cette toxine est si virulente qu'elle peut paralyser, donner des vertiges ou des nausées, ou même faire perdre conscience après avoir enduré des souffrances atroces.

_ Enfin lui vient cette capacité à pouvoir absorber tout poison, qu'il soit naturel ou d'origine magique. Le tout afin de se ressourcer, comme d'ôter cette plaie de l'organisme d'un individu. Hélas, seule un mage de classe S peut le faire entrer en état de Dragon Force. Il s'agit d'un gain fabuleux de puissance. Son aura évoque celle d'un dragon véritable, ses traits s'en rapproche d'avantage. Ses ongles deviennent griffes, ses crocs s'allongent, son derme exalte des écailles à sa figure et aux bras, et ses iris se fendent tels ceux des reptiles.

_ Concernant les failles de la créature, elle semble souffrir d'un mal des transport assez cuisant. Si bien que le moindre mouvement d'une surface suffit à la rendre bien malade, nauséeuse et incapable de se défendre. Ses sens sont également un souci dans certains cas, par exemple une odeur trop agressive l'est d'autant plus, comme des sonorités lui sont audibles comme pour les animaux, ce qui la rend vulnérable à certains sons. Enfin, elle ne peut se régénérer avec son poison.


Sortilèges du Dragon Slayer:


Dokuryû no Tekken (Poing d'Acier du Dragon de Poison) : Midori enveloppe un ou ses poings de magie avant de frapper avec une force grandiose.

Dokuryû no Kagitsume (Griffe du Dragon de Poison) : Midori enveloppe une ou ses jambes de magie avant de frapper avec une force grandiose.

Dokuryû no Yôkugeki (Ailes du Dragon de Poison) : Midori enveloppe ses bras entiers de magie, leur donnant l'aspect de longs fouets qu'elle envoie frapper sa ou ses cibles. Puissance moindre mais portée remarquable.

Dokuryû no Kenkaku (Corne-Epée du Dragon de Poison) : Midori enveloppe son corps entier de magie puis se propulse sur son adversaire, d'une vélocité telle, que sa force de frappe brise aisément des os ou de faibles structures. Elle frappe avec le crâne en avant, avec une trajectoire rectiligne.

Dokuryû no Hôkô (Hurlement du Dragon de Poison) : Midori inspire une grande quantité d'air qu'elle bloque dans ses poumons, en y mêlant sa magie, afin de relâcher un souffle dévastateur à l'aspect d'une tornade.

Dokuryû no Kamukoto (Morsure du Dragon de Poison) : Midori injecte directement sa toxine dans l'organisme de sa proie en le mordant.


Metsuryû Ougi - Dokuryû no Oukoku (Art Secret de Pourfendeur de Dragon - Royaume du Dragon de Poison) : Midori inspire une faramineuse quantité d'air dans ses poumons et y mélange sa magie. Le tout en se figeant quelques instants. Puis elle relâche son plus puissant sortilège. Là elle crache un nuage de poison, très épais, sur une large zone. Le moindre contact empoisonne et l'exposition prolongée agresse plus ou moins les corps biologiques. A noter quelle ne voit pas également dans cet écran de fumée.



PS : Pas besoin d'en rajouter plus, elle maitrise l'art de la bagarre sans magie et ne l'utilise que si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Tactiques d'une chasseresse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» demande tactiques pour mon armée elfes/nains
» Evolution des tactiques de cavalerie au moyen âge
» Mémoria Clio, Fille de Clio, Chasseresse, 9 ans
» Mémoria Clio, ex-chasseresse, fille de Clio
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Rise's Tale :: Administration :: Journal du mage :: Fiches Techniques-
Sauter vers: